LE SOLEIL DANS LE VISAGE

Le territoire

Le littoral du Costa del Salento Village est l’une des plages les plus célèbres du Salento et figure parmi les dix plus belles de la Méditerranée. La mer sur laquelle s’ouvre le Pietrablu Resort & SPA à Polignano a Mare a reçu le drapeau bleu de l’Europe pendant dix années consécutives. Un peu plus au sud se trouve la plage de Capitolo à Monopoli, où se trouve Porto Giardino. La réserve naturelle de Torre Guaceto, à deux pas du Riva Marina Resort, est une zone marine protégée, tout comme l’oasis naturelle de Cesine, près de laquelle se trouve le Relais Masseria Le Cesine. Torre dell’Orso et ses Due Sorelle, où se trouve Marelive, est l’une des destinations estivales les plus prisées du Salento. Quant à la baie de Gallipoli, sur laquelle donne le Grand Hôtel Riviera, elle se passe de toute présentation… Otrante, l’une des destinations les plus recherchées et les plus appréciées du sud de l’Italie, accueille le Basiliani, à quelques pas du lac de bauxite et de la baie d’Orte, et le Corte di Nettuno, à quelques mètres du port et du château. Le long de la route côtière entre Otrante et Santa Maria di Leuca, se dresse l’hôtel Marenea Suite.
En changeant de région, nous plongeons dans le bleu magnifique du golfe de Castellammare, où le CDSHotels Terrasini – Città del Mare surplombe la mer à Terrasini.

De Bari à Monopoli

Capitale des Pouilles, la ville de Bari compte une longue histoire qui se lit dans ses rues et ses ruelles. La vieille ville résonne des voix des pêcheurs et des femmes vendant des orecchiette sur le pas de la porte de leur maison. L’histoire se poursuit sur le front de mer de Murattiano et le long de la belle Via Sparano avec ses boutiques et ses bijouteries.

En se dirigeant vers le sud, on atteint le charmant Polignano a Mare, la ville de Domenico Modugno, qui est parti d’ici, des Pouilles, de ce « bleu peint en bleu », pour s’envoler, comme dans ses rêves, vers les plus hauts sommets de la renommée mondiale. C’est à Polignano, surplombant cette mer d’un bleu-vert incroyable, que se trouve le Pietrablu Resort & SPA, le village vacances qui a toujours fait du confort, de l’amusement et de la bonne table ses fers de lance.

Plus au sud, nous trouvons Monopoli (voir photo), une ravissante ville qui s’étend sur la mer avec son port et son château, entouré par la mer sur trois côtés, protégeant la ville et ses trésors. Sur la plage de Capitolo, Marina di Monopoli, est né Porto Giardino, avec ses espaces verts, ses grandes salles et sa bonne cuisine.

La Riviera dei Trulli

La Riviera dei Trulli s’étend de Torre Canne au nord à Torre Guaceto au sud. Avec ses longues plages de sable, ses dunes et sa garrigue alternant avec des étendues rocheuses, des petits lacs et des bosquets, ce littoral d’environ 50 kilomètres se trouve en grande partie dans des parcs et des réserves naturels comme le parc des dunes côtières et la réserve naturelle de Torre Guaceto.

L’arrière-pays est caractérisé par des trulli typiques et caractéristiques, des masserias et de petites villes pittoresques, dont Carovigno et son splendide château. Juste sur la côte de Carovigno, à Specchiolla, se trouve le Riva Marina Resort, un splendide village vacances plongé dans un parc luxuriant, où vous pourrez passer des vacances inoubliables à quelques pas de la mer des Pouilles.

La vallée d’Itria et ses trulli

Qui ne connaît pas les trulli, ces habitations typiques en pierre au toit en forme de cône qui semblent sortir tout droit d’un film fantastique ? Et les rues étroites des vieilles villes où tout est blanc, les murs des maisons, les pavés des rues, le blanc qui reflète le soleil, ce blanc qui se détache sur le bleu du ciel. Et puis encore, des oliveraies, des vignobles, des forêts séculaires, des collines et des serres. Et l’arôme omniprésent de la viande grillée, surtout les bombette de Martina Franca, flotte dans les ruelles des villes et des villages.

Voici la vallée d’Itria, l’une des régions les plus connues des Pouilles, avec ses communes de Martina Franca, Locorotondo et Cisternino, auxquelles s’ajoutent Fasano, Ceglie Messapica, Ostuni (photo), la ville blanche, et Alberobello, la ville des Trulli.

La vallée d’Itria est facilement accessible depuis Polignano a Mare, où se trouve le Pietrablu Resort & SPA, depuis Monopoli, où se trouve Porto Giardino, et depuis Carovigno, où se trouve le Riva Marina Resort.

Lecce et le nord du Salento

Florence du Sud, Athénée du Baroque, tels sont les noms utilisés pour décrire Lecce (dans la photo, Piazza del Duomo), la capitale de la région du Salento, une ville aujourd’hui connue dans le monde entier pour son centre ancien foisonnant d’églises et de palais ornés et d’exemples uniques du baroque tardif qui, grâce à la pierre locale et à l’imagination des sculpteurs et des tailleurs de pierre à la fin du XVIIe siècle, fait de la ville un lieu unique. Mais Lecce est aussi connue pour la vie qui anime ses rues, le dynamisme culturel et culinaire d’une région d’Italie qui ne cesse de surprendre.

Le littoral à l’est de Lecce, des ports de plaisance de Lecce à ceux de Melendugno, est l’une des destinations touristiques les plus populaires d’Italie, avec ses belles plages et son eau cristalline. C’est ici que se trouvent le Relais Masseria Le Cesine et Marelive.

Otranto-Leuca, la route de l’enchantement

Il y a des routes qui sont devenues des icônes, qui restent gravées dans la mémoire de ceux qui les ont empruntées et dans l’imagination de ceux qui aimeraient, au moins une fois dans leur vie, les parcourir et profiter pleinement des paysages et des vues magnifiques qu’elles offrent. La route côtière d’Otrante à Santa Maria di Leuca est l’une de ces routes.

Nous commençons par Otrante, la porte de l’Orient, une ville médiévale perchée au-dessus de la mer, avec son château, ses murailles et sa cathédrale. CDSHotels vous accueille à Otrante avec les Basiliani et Corte di Nettuno.

En empruntant une route qui, sur de longs tronçons, est à pic sur la muraille, en traversant la campagne et en longeant des masserias fortifiées et des tours de guet, on arrive à Castro puis à Marina di Marittima avec sa crique d’Acquaviva où se trouve l’hôtel Marenea Suite. En continuant, nous arrivons à Santa Maria di Leuca, la finis terrae des Romains.

Le sud du Salento

En quittant Santa Maria di Leuca (sur la photo) et en contournant le cap de Leuca, on remonte le long de la côte ionienne parsemée de villages comme le splendide San Gregorio, avec sa petite place au bord de la mer d’où l’on peut admirer des couchers de soleil à couper le souffle et de longues plages de sable fin. Nous arrivons à Ugento avec son beau château, où une statue de Zeus datant de 531 av. J.-C. a été retrouvée en 1961.

Parmi les ports de plaisance d’Ugento se trouve le Lido Marini, une petite station balnéaire caractérisée par de longues plages, des dunes et une végétation de garrigue méditerranéenne où se trouve la Costa del Salento.

Gallipoli et la mer Ionienne

Gallipoli (photo), la « belle ville » avec son centre historique construit sur une île, son splendide château, qui abrite aujourd’hui un musée où se tiennent plusieurs expositions, ses rues étroites et ses remparts peuplés de bars et de restaurants. À l’une des tables des nombreux cafés, il est facile de trouver, à l’heure du coucher du soleil, les gens assis autour d’une boisson fraîche, le regard tourné vers la mer où le soleil, prince de la scène, offre, comme dans un cinéma en plein air, son spectacle de couleurs inouïes alors qu’il se fond dans la mer.

Face à Gallipoli et à son île-phare, Santa Maria al Bagno, petit village de pêcheurs de style Art nouveau, constitue avec Santa Caterina le port de Nardò et le splendide parc naturel de Porto Selvaggio. C’est là, au milieu d’une nature somptueuse et de ravissantes maisons de bord de mer, que se trouve le Grand Hôtel Riviera, un quatre étoiles supérieur surplombant la falaise.

Palerme et le nord-ouest de la Sicile

La Sicile est une région merveilleuse à tous égards : sa mer, sa nature, son histoire et son art sont uniques et incomparables, et Palerme possède une histoire très ancienne et une élégance inimitable.

Surplombant le golfe de Castellammare, l’une des plus belles et des plus célèbres étendues côtières du nord-ouest de la Sicile, se trouve Terrasini, un village de pêcheurs situé à quelques kilomètres de Palerme, d’Agrigente et de sa vallée des temples, de Ségeste et d’Erice (voir la photo).

À Terrasini, en bord de mer, se trouve le CDSHotels Terrasini – Città del Mare, un village vacances unique pour vivre un séjour inoubliable.